• AFVF

Encore combien de temps?

Pendant encore combien de temps devrons-nous enterrer nos filles, nièces, soeurs, amies sous le regard indifférent de la société civile et de l'hexagone tout entier? Pas une heure dans la journée sans qu’on entende ce terme de féminicide et nous déplorons tous les deux jours, la mort d’une femme de plus. Nous crions au loup, mais on ne souhaite pas nous écouter. Ce n'est pas nouveau, hélas.


Que deviennent les familles dans ces drames irréparables? Abandonnées? Utilisées par des médias ou des associations subventionnées qui n'ont de respect que pour leur égo et leur écho médiatique? Qui nous console à part les "RIP" et les phrases types de condoléances? Que devenons-nous après les obsèques? Qui en parle? Qui doit soigner ces maux sans fin? Et ensuite, qu’en est-il de la justice, de la réparation ?

Conscients du travail de la justice mais aussi de ses failles, on s’interroge sur ses dysfonctionnements lorsque des peines inférieures à 30 ans et aucune mesure réellement dissuasive ne peuvent nous consoler là où l’irréparable a eu lieu.


Nous sommes de ces familles qui avons alerté, subi le temps de l’inertie. Il est temps que la société civile et que l'exécutif et tous les ayant part de responsabilité, prennent conscience et agissent efficacement. Nous n'avons pas été suffisamment représentés au cours de ce Grenelle, pas même représentés en dépit de nos demandes et c'est bien dommage. Nous saluons cependant Madame Céline Lolivret qui se bat pour restituer nos mots et nos maux aux oreilles des « décideurs »..Le Grenelle dédié aux violences faites aux femmes. et après?


Nous avons nos propositions, des pistes de solution, des réflexions pour enrayer le drame des féminicides et surtout des outils pour aider efficacement les familles après l’impensable, l’horreur. Il faut mettre les familles endeuillées au coeur de ce processus d'enrayement de la violence au sein du couple. Il est grand temps.


A toutes les autorités qui souhaitent collaborer avec nous dans ce combat, nos portes sont ouvertes et nous pourrions vous apporter notre triste vécu mais aussi notre expérience en matière d'expertise.

Vous n'êtes plus seuls, nous devons compter ensemble sur nos expériences mutuelles pour se soutenir et avancer. Merci à tous d'être là. Bénévoles, membres actifs, soutiens, familles et proches, militants et médias conscients.


65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout