• AFVF

Il faut parler aux hommes

"Quitte à me répéter... Il faut parler aux hommes. Il faut parler aux adolescents. Il faut parler aux jeunes garçons. Leur dire qu'insulter, harceler, menacer n’est pas acceptable Leur dire que de tirer les cheveux, frapper pour un bonbon, un biscuit, une phrase déplaisante ou une remarque qui ne plait pas n’est pas acceptable. Leur dire que se permettre des attouchements, des caresses, poser des mains sur les fesses ou toucher la poitrine d'une fille sans son consentement est purement une agression violente sexuelle.

Éduquer un enfant, c'est préserver la société et sauver nos valeurs essentielles. Apprenons-leur le respect d’ autrui, le droit pour l'autre de refuser d'être fréquenté, de faire ses propres choix. Montrons-leur comment écouter, être aimants, être polis, être responsables des actes posés.

La base de l'éducation se passe au sein du foyer familial. C’est à la maison qu’on apprend les valeurs les plus importantes, dès le plus jeune âge. C’est à la maison qu’on apprend très jeune l’égalité entre les garçons et les filles, le respect mutuel.

L'école apporte un complément mais n’est pas le lieu de l’éducation. Elle est le lieu de l’instruction et du bien vivre ensemble. Il faut se dire que ce petit garçon qui sera adulte plus tard doit avoir sa base d'éducation morale. Une base solide. Les routes de la vie peuvent faire dévier son parcours, certes mais il en va de chacun de nous de faire en sorte de mieux guider nos garçons, ados et adultes. Car ces adultes seront le reflet des petits enfants qu’ils ont été. Et il n’est jamais trop tard pour aider ses enfants à devenir des hommes responsables et respectueux." Noël Agossa


26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout